Cadastre solaire

Cadastre solaire : découvrez le potentiel solaire de votre toiture !

Le cadastre solaire est une application gratuite proposée par la Métropole Européenne de Lille (MEL) qui permet de découvrir le potentiel solaire de votre toiture.

Le résultat obtenu grâce au cadastre solaire est une première approche pour vérifier si votre toiture est une bonne candidate pour la pose de panneaux solaires. Les données fournies par l’application Cadastre Solaire sont purement informatives. Elles n'engagent pas la Métropole Européenne de Lille (MEL).

Une fois le rapport généré par le cadastre solaire métropolitain, vous aurez entre vos mains les éléments vous permettant de décider de la pertinence de cette solution de production d’énergie.

L’étape suivante consistera, pour vous, à vérifier la rentabilité et la faisabilité du projet, au regard des règles d’urbanisme et des capacités techniques de votre toiture à supporter le poids des panneaux...

Afin d’enclencher cette nouvelle étape dans les meilleures conditions, la MEL et son service public pour l’amélioration de l’habitat, AMELIO | Maison de l’Habitat Durable vous proposent un conseil gratuit. Ce conseil spécialisé Energie Solaire est proposé en partenariat avec l’association Solaire en Nord.


Besoin d'un premier niveau de conseils ou d'informations générales sur l'installation de panneaux solaires ?

Avant de signer le moindre devis, prenez rendez-vous gratuitement avec nos conseillers auprès de la Maison de l’Habitat Durable.

Téléphone: 03 59 00 03 59

Mail: maisonhabitatdurable@lillemetropole.fr

Maison de l'Habitat Durable

Votre projet s’inscrit dans une réflexion plus globale de rénovation énergétique de votre logement ? Vous vous interrogez sur les aides financières mobilisables ?

Contactez le Conseiller France Rénov' de votre commune

AMELIO_FR.png

Votre projet nécessite des évaluations technique et financière précises ?

Faites appel à un professionnel labelisé RGE (Reconnu Garant de l’Environnement), qui viendra chez vous vérifier la faisabilité et les conditions à réunir pour mettre en œuvre votre projet.

Une fois son évaluation en votre possession, si vous souhaitez un avis neutre et indépendant, n’hésitez pas à prendre à nouveau rendez-vous avec nos conseillers avant de signer le moindre devis.

 


Votre question concerne l’outil cadastre solaire et les énergies renouvelables sur le territoire de la MEL ?

Contactez nos services : enr@lillemetropole.fr


Votre question concerne un problème technique lié à l’application ?

Décrivez le problème constaté par mail : contactmelmap@lillemetropole.fr en indiquant « cadastre solaire » dans l’objet de votre mail

Foire aux Questions : le solaire dans la MEL

A propos du solaire photovoltaïque

Un panneau photovoltaïque est-il efficace dans le Nord ?

La production d’électricité des panneaux solaires ne dépend pas uniquement de la chaleur émise par le soleil mais aussi de sa luminosité. Ils sont plus efficaces par grand ensoleillement, mais produisent quand même de l’électricité par temps couvert.

Ainsi même si les panneaux sont plus efficaces dans le sud, ils restent efficaces dans le nord. A titre d'exemple, l’Allemagne, plus au nord, est le premier marché du solaire dans l’Union Européenne.

L'irradiance moyenne, c'est-à-dire la puissance du rayonnement solaire frappant une surface perpendiculaire à sa direction (exprimée en watts par mètre carré), est  de 1 100 kWh/mà Lille et 1 300 à Bordeaux. Pour un rendement total de l’installation d’environ 15% et une surface de panneaux de 10 m², on obtiendrait par exemple 1 650 kWh/an à Lille et 1 950 kWh/an à Bordeaux.

L'irradiation solaire en France

Quelle est la durée de vie d’un panneau photovoltaïque ?

La durée de vie d‘un panneau solaire est située autour de 30 ans.

Il est compliqué d’avoir un chiffre exact car les technologies photovoltaïques sont récentes, et on ne dispose pas d'assez de recul sur les derniers panneaux développés. Au bout de plusieurs années, une baisse du rendement des panneaux est observée, mais ils pourraient rester efficaces jusqu’à 40 ans. La qualité de la pose et la régularité de l’entretien du panneau peuvent jouer sur sa durée de vie.

Les fabricants garantissent aujourd’hui que leurs panneaux auront toujours a minima 80% de leur puissance initiale après 25 ans. Ce chiffre correspond à la garantie du constructeur, mais l’efficacité réelle du panneau peut être supérieure.

Les panneaux photovoltaïques sont-ils recyclables ?

Oui, les panneaux photovoltaïques sont recyclables à 95%. Ils sont composés principalement de verre, de métaux, de silicium et parfois de plastique.

Le verre compose environ 75% du panneau ; il peut se recycler à l’infini.  Le cadre du panneau est composé d’aluminium, qui est également recyclable un nombre de fois infini. Le cuivre et l’argent, présents en très petite quantité, sont fondus pour être réutilisés. Le silicium, qui compose une partie des cellules photovoltaïques, peut se recycler jusqu’à 4 fois. Enfin, le plastique est plus compliqué à recycler mais il peut être transformé en CSR (Combustible Solide de Récupération), de manière à alimenter des cimenteries en énergie.

Ce recyclage permet de donner une seconde vie à la plupart des éléments composant les panneaux photovoltaïques. Cela permet de diminuer la quantité d’énergie nécessaire pour en fabriquer de nouveaux.

Quel est l’impact de l’installation de panneaux PV sur la biodiversité ?

La LPO (Ligue pour la Protection des Oiseaux) indique que les installations photovoltaïques développées sur des surfaces déjà artificialisées comme les parkings ou les toitures (lorsque celles-ci préexistent) ont très peu d’impacts sur la biodiversité.

Qu’est-ce qu’un onduleur, et quelles sont les différentes technologies d’onduleurs ?

Un onduleur permet de convertir le courant continu en sortie des panneaux en courant alternatif.

Il existe différentes alternatives, une installation peut déboucher sur un seul onduleur ou comporter un micro-onduleur derrière chaque panneau.

Un onduleur unique est généralement moins cher, et sera installé de manière plus accessible en cas de problème. Au contraire, les micros onduleurs seront placés derrière chaque panneau et il sera plus difficile d’y accéder. Mais ils offrent plusieurs avantages, en effet ils permettent d’isoler chaque panneau, facilitent la maintenance à distance, et limitent les impacts des pannes d’onduleur.

Quel lien entre l’énergie produite, la puissance et la surface des panneaux ?

En moyenne, un panneau photovoltaïque mesure environ 1,7 m² et possède une puissance de 330 Watts-crêtes. La puissance d’une installation photovoltaïque se calcule en Watt-crète (Wc) et correspond à la puissance maximale de production électrique garantie par votre installation.  Elle est obtenue dans les meilleures conditions de fonctionnement (ensoleillement et orientation), ce qui est assez rare.

Un panneau d’une puissance de 330Wc produit à peu près entre en 300 et 460 kWh/an en fonction de la région où il est implanté, de son inclinaison et de son orientation par rapport au soleil.

La surface de panneau photovoltaïque de l’installation est donc définie en fonction de la quantité d’énergie désirée, et de la surface disponible.

Une installation photovoltaïque peut-elle être placée n’importe où ?

Il existe certaines contraintes pour les installations placées à proximité de sites protégés, ou d’aéroports et de pistes d’atterrissages.

Patrimoine : si vous habitez à proximité d’un monument protégé (par exemple à moins de 500 m d’un monument historique) ou dans un site protégé, l’avis de l'Architecte des Bâtiments de France sera peut-être nécessaire. La pose de panneaux solaires peut être soumise à certaines contraintes d’intégration.

Aéroport : Certaines réflexions du soleil sur des installations photovoltaïques situées à proximité des aérodromes sont susceptibles de gêner les pilotes dans les phases de vol proches du sol ou d’entraver le bon fonctionnement de la tour de contrôle. L’implantation de panneaux photovoltaïques à moins de 3 km de tout point d’une piste d’aérodrome (y compris les hélistations) ou d’une tour de contrôle peut présenter certaines contraintes. Si votre projet est dans ce cas, une consultation préalable de la Direction Générale de l’Aviation Civile (DGAC) sera peut-être nécessaire.

Y a-t-il des risques d’incendie dans une installation photovoltaïque ?

Les risques d’incendie liés aux installations photovoltaïques sont très faibles. Le centre de recherche allemand Frauhofer indique que 0,006% des installations photovoltaïques en Allemagne sont responsables d’incendies ayant créé des dommages graves.

La plupart du temps les incendies ne sont pas liés aux panneaux photovoltaïques en eux-mêmes, mais à une installation électrique défectueuse.

Il est nécessaire, pour le dimensionnement, l'étude technique et l'installation, de faire appel à un professionnel Reconnu Garant de l'Environnement (RGE) ou qualifié QualiPV.

Une installation photovoltaïque est-elle réellement durable ?

L’empreinte carbone des systèmes photovoltaïque décroit. En effet, on utilise de plus en plus de procédés et matériaux générant moins de CO2, les rendements s’améliorent et on recycle de plus en plus les déchets de fabrication. La première génération de panneau photovoltaïque nécessitait beaucoup d’énergie pour sa fabrication, mais avec le temps, de nouvelles technologies ont été développées et leur impact sur l’environnement est moins important.

Aujourd’hui, la collecte et le recyclage des panneaux photovoltaïques par les fabricants sont imposés par de nouvelles réglementations. Cela permet de diminuer le coût énergétique de la production de nouveaux panneaux.

Selon l’ADEME (Agence Nationale de la Transition Ecologique), un système photovoltaïque installé en France Métropolitaine émet 20 à 80 g de CO2 équivalent par kWh produit. Il faut ainsi environ 3 ans à un panneau solaire pour qu’il amortisse le coût énergétique de sa propre fabrication, cette durée peut varier en fonction de la localisation et de l’inclinaison des panneaux photovoltaïques.

En savoir plus sur l'empreinte carbone des panneaux photovoltaïques :

https://www.greenly.earth/blog/empreinte-carbone-electricite-solaire 

https://www.ademe.fr/sites/default/files/assets/documents/avis-ademe-sur-solaire-photovoltaique-2013.pdf

Quelle est la certification des professionnels qui installent du photovoltaïque ?

Il existe principalement deux certifications pour les professionnels installant des systèmes solaires photovoltaïques. Les installateurs de qualité sont certifiés RGE, voire qualifié QualiPV.

La certification RGE (Reconnu Garant de l’Environnement) est attribuée aux installateurs qui respectent certaines conditions. Les aides publiques sont octroyées à la condition que l’installateur possède cette certification.

La certification QualiPV est une façon supplémentaire pour un artisan de prouver son expertise en matière d'installations solaires photovoltaïques. Cette attribution a été élaborée par l’organisme Qualit’EnR afin de compléter la certification RGE, sur la base de critères d’attribution à la fois généraux et techniques.

Comment savoir si la toiture peut supporter le poids d’une installation PV ?

Si le potentiel de votre toiture est intéressant, il vous faudra passer par une étude technique. L'entreprise chargée de cette évaluation s'assurera que le toit de votre immeuble peut supporter l’installation. Au regard du poids de celle-ci, il faut compter une résistance entre 20 et 25 kg/m².

Avant de vous lancer dans une étude technique, prenez rendez-vous avec nos conseillers au 03 59 00 03 59 ou par mail maisonhabitatdurable@lillemetropole.fr pour obtenir un premier niveau de conseil et d'identifier avec eux les points et questions clés à soumettre à l'entreprise que vous missionnerez pour réaliser cette étude technique et installer vos panneaux.

A propos de l'application du cadastre solaire

Etape 1 : je découvre l'environnement de l'application

Pour vous familiariser avec l’application, utilisez la visite guidée avec le bouton "?". L'animation devrait se lancer seule à la première visite.

Cadastre solaire : étape 1
Page d'accueil de l'application Cadastre Solaire de la Métropole Européenne de Lille

Etape 2 : je cherche mon logement et j'interprète les résultats

Tapez l'adresse du bâtiment dans la barre de recherche (2). Vous accédez alors aux informations ci-dessous.

Cadastre solaire : étape 2

Vous allez être redirigé vers une fenêtre dite "Fiche Toiture, Cadastre Solaire" (3) qui indique en 3 niveaux (Excellent, Bon, Passable) le potentiel solaire de la toiture.

A propos du potentiel solaire :

L'irradiation solaire incidente totalise les irradiations solaires à l'année, exprimée en kwh/m²/an (kilowatt heure par mètre carré et par an). Cela signifie que, pour la surface totale de votre toiture, le soleil peut fournir tant d'énergie. Attention, cela ne représente pas ce que votre toiture va vous permettre de produire réellement mais ce que le soleil produit sur votre toiture.

A propos du potentiel de végétalisation de la toiture :

L'application permet de calculer, en fonction de la pente de la toiture et de la surface disponible, la capacité d'accueil de végétation. La végétalisation de la toiture permet un gain en terme d'isolation thermique et favorise le rafraîchissement de la ville.

A propos de la localisation du bâtiment :

La localisation du bâtiment joue un rôle essentiel dans la mise en place des panneaux solaires. Etre proche d'un aéroport ou d'un bâtiment historique peut rendre plus complexe leur installation.

Etape 3 : j'imprime les informations

Je clique sur le bouton en forme d'imprimante (4) pour afficher les résultats et créer un document au format .pdf.

Cadastre solaire : étape 3

Etape 4 : je passe à l'action et je prends rendez-vous

AMELIO, le service public de la Métropole Européenne de Lille pour l'amélioration de l'habitat, vous propose un service de conseil gratuit.

Pour un premier conseil sur le solaire, contactez la Maison de l'Habitat Durable au 03 59 00 03 59 ou par mail maisonhabitatdurable@lillemetropole.fr.

Pour un avis technique, prenez rendez-vous avec l'association Solaire en Nord qui assure des permanences à la Maison de l'Habitat Durable (pour prendre un rdv, contactez la Maison de l'Habitat Durable) ou vous propose des rendez-vous téléphoniques : plus d'informations ici.

Si votre projet solaire s'inscrit dans un projet de rénovation globale de votre habitation, contactez la Maison de l'Habitat Durable et prenez rendez-vous avec le Conseiller France Rénov' du réseau AMELIO de votre commune. Il vous informera sur les solutions techniques de rénovation et sur les aides financières aux travaux.

Pour une demande de devis, rapprochez-vous d'un professionnel reconnu garant de l'environnement (RGE).